Le Chef de service de réanimation de l'hôpital de Mantes

Monsieur, en tant que chef de service du service de réanimation de l'hôpital et donc placé en première ligne des enjeux de ce dossier pour la sécurité des patients coronariens du bassin du Mantois, je m'associe pleinement à l'action que va entreprendre... toutes tendances politiques confondues j'espère ! le comité de défense en voie de constitution. En effet, les responsables médicaux et administratifs de l'hôpital ont échoué face à la tutelle et à ses "indices" dans la défense de ce dossier, comme beaucoup d'hôpitaux en France concernant des maternités ou des activités jugées insuffisantes et donc non rentables, et une action des élus est nécessaire. Laisser 2 cliniques ( Evecquemont et Evreux ) prendre en charge les urgences dans le futur... avec l'aide pour la seconde des cardiologues de Parly 2 !! est méconnaitre la réalité de terrain à laquelle nous sommes confrontés avec ces patients qui font souvent des complications graves justifiant un environnement hospitalier étoffé. Etant en congé du 10 au 25/07, je ne pourrai être présent le 12, mais je suis partant pour toute démarche ou pétition à laquelle vous voudriez m'associer. (cf G Quevarrec et M Brochot qui me connaissent bien). Bon courage et avec mes sentiments cordiaux j-l Bourdain