Urgent, demain vendredi 29 octobre

Publié le par coeur.hopital.mantes

•••  à 17h30 Parvis de l'Hôpital, on marque le coup!

Distribution d'un tract (au verso la pétition) pour dénoncer la décision prise et la mise à mal de notre hôpital programmée (projet de tract en PJ - je l'imprime demain. Il est donc encore modifiable).

En tout état de cause, il nous faut du monde de 17h30 à 18h30 pour rencontrer le personnel présent, les patients et les visiteurs.

Bonjour à toutes et à tous,

Comme prévu, avec une quinzaine de membres du comité, nous avons tenu hier une conférence de presse.

Nous avons informé et dénoncé la décision du Directeur de l'Hôpital de fermer la coro à partir de vendredi matin (la dernière aura lieu aujourd'hui).

Décision-domino puisque le cardiologue qui devait être recruté à l'Hôpital vient de renoncer et que la garde d'un autre cardiologue vient également d'être supprimée. Conséquence immédiate ==> L'USIC (soins intensifs en cardiologie) devrait être suspendue rapidement pour des raisons de sécurité.

Contrairement à ce qu'affirme Madame Bachelot, la fermeture de la coro (et la "coopération" annoncée avec la clinique privée d'Évecquemont) n'entraîne pas une hausse de l'attractivité de l'Hôpital et de la cardiologie. Les faits sont là.

 

Nous avons dénoncé la véritable orchestration de cette fermeture annoncée depuis la suspension de la cardiologie interventionnelle le 30 juin dernier pour les mois de juillet et d'août au profit de la clinique privée d'Évecquemont et au détriment de la santé des patients.

Nous avons dénoncé la situation particulièrement scandaleuse que l'on fait subir au personnel hospitalier qui, pour assurer sa mission de service public et de santé, doit maintenant se battre contre une tutelle hiérarchique et politique décidée à l'en empêcher.

Nous avons dénoncé l'hypocrisie de Madame Dumoulin, députée et présidente du Conseil de surveillance, dont le comportement s'apparente de plus en plus clairement à de la complicité.

Nous avons réaffirmé que nous ne lâcherions pas et annoncé les prochaines initiatives de proximité qui vont s'ajouter à d'autres que nous déciderons.

Nous avons pour cela toute la légitimité que nous donne la population avec ses 13.000 signatures, les élus nationaux et locaux de toutes sensibilités politiques, les voeux de 13 communes allant dans notre sens - voire, pour certaines, soutenant clairement notre action. 

Sur la lancée de la conférence de presse, nous avons décidé:

- d'une initiative pour marquer le coup sur le Parvis de l'Hôpital demain, vendredi 29 de 17h30 à 18h30. Distribution d'un tract sur le Parvis avec de nombreux militants.

- d'envisager d'élargir nos actions mardi 2 novembre à 20h30 salle Corot (la salle est confirmée).

Amicalement, 

Marc

Pour recevoir toutes les informations, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter du blog.

Commenter cet article