Les rencontres du 20 janvier 2011

Publié le par coeur.hopital.mantes

Bonjour à toutes et à tous,

 

Notre réunion publique jeudi soir peut être qualifiée de très belle réussite.
 
Quelques chiffres: nous estimons entre 140 et 150 le nombre de personnes présentes, 309 euros (+ 1 jeton pour l'éléphant bleu??) ont été collectés (pour la petite histoire, un participant est venu nous voir au début de la réunion pour nous demander qui était le "responsable cidre" pour lui donner deux bouteilles pour notre réunion de lundi), 119 signatures ont été à nouveau collectées pendant la réunion (ce qui porte à 16.115 notre nombre de signatures, 15350 "papier" et 765 par Internet) et les 250 carte-pétitions à l'adresse du Président de la République sont toutes parties.
 
Quelques faits. Les trois premiers services concernés de l'Hôpital étaient présents: cardiologie (René Faivre, chef du service, Marie-Anne Dufflou, Jean-François Ronteix plus un autre médecin nouvellement arrivé), urgences (Stéphane Hazan, chef du service), réanimation (Jean-Louis Bourdain, chef du service) - ainsi que plusieurs membres du personnel de l'Hôpital mais aussi de la clinique de Goussainville.
 
Deux maires étaient présents physiquement (Jean-Marc Pommier, maire de Bonnières et André Sylvestre, maire de Magnanville), des messages de soutien nous sont parvenus de Jean-Paul Huchon (Président du Conseil régional qui, comme promis, a rendu public un communiqué évoquant le sort de la coro à Mantes), Catherine Tasca, sénatrice (communqiué de presse), Annie Poursinoff (députée des Yvelines), Eric Roulot (maire de Limay), Dominique Braye (Sénateur), du comité de défense de l'Hôpital de Die ainsi que de la coordination nationale (déjà diffusé auprès de vous).
 
Sans revenir sur le débat, il faut souligner tout d'abord la qualité des interventions des trois chefs de service qui ont permis d'expliciter la problèmatique et les risques graves que fait courrir la fermeture de la coro à notre hôpital ainsi que la motivation de l'immense majorité des participants "à ne pas lâcher" jusqu'à ce que la coro soit réouverte.
 
Nous avons pu annoncer le lancement de la carte pétition au Président de la République (mais nous avons été débordés, toutes les cartes sont parties en quelques instants) et la salle a approuvé -pratiquement à l'unanimité - l'organisation d'une nouvelle manifestation d'ampleur sur la région. Initiatives auxquelles s'ajouteront celles (courriers, rencontres, initiatives publiques que nous déciderons au fil de nos réunions).
 
Merci à toutes celles et à tous ceux qui, en contribuant chacun à sa mesure à cette initaitive, ont rendu possible cette belle réussite - la meilleure réponse que la population du Mantois pouvait faire aux "responsables, décideurs et faiseurs d'opinion" qui s'acharnent à enterrer notre coro.
 
Amicalement, et à lundi soir
 
Marc
 
NB.
Vous trouverez, en pièces jointes, l'intervention de Brigitte Aubry présentant notre mouvement et ses initiatives ainsi que les photos qui ont été prises jeudi soir.

 

ba topo 200111

Commenter cet article