Évin persiste et signe - Le Courrier de Mantes du 13 octobre

Publié le par coeur.hopital.mantes

Bonjour à toutes et à tous,
 
Je vous joins l'article du Courrier de Mantes de ce matin (interview d'Évin).
Mêmes arguments, même mauvaise foi avec une insistance sur "maintenant c'est à Evecquemont".
Même mauvaise foi : sur l'hôpital qui aurait ouvert le service 24-24 sans autorisation et sur le recrutement d'un praticien qu'il faudrait effectuer (alors que nous avons déjà le témoignage d'un praticien prêt à revenir).
Jeudi, avec les éléments que nous possédons déjà, nous aurons l'occasion de démonter tout d'abord ces arguments puis d'affirmer - comme nous l'avons décidé lors de notre réunion hier soir - non pas que nous désapprouvons cette décision mais que nous n'acceptons pas cette décision avant d'annoncer la poursuite de notre mobilisation. Point de presse à 13h15.
 
Amicalement,
Marc
 
PS. J'ai été contacté hier soir par le JTM (journal de la CAMY, distribution gratuite) qui m'a demandé qqs photos (avec une meilleure définition que celles que nous avons publiées). J'en ai envoyées qqunes de notre rassemblement sur le Parvis de l'Hôpital. Un article paraîtra donc demain.

 

Voir réponse à M. Évin : Réponse à M. Évin - la véritable histoire...

Le-Courrier-Evin.jpg

Commenter cet article

fabienne 14/10/2010 23:57


tout à fait ok
oui il y bien manip de ce journal TV , et ce n'est pas nouveau
à la fin le commentaire dit "l'hôpital n'a jamais réussi à atteindre le chiffre prévu (comme si c'était depuis des années !) sans dire que c'était 6 mois et de suite après le discours du directeur
justifiant la décision à ce niveau et disant qu'il y a des difficultés à avoir des médecins !
en plus montrer des images de la fin du rassemblement : on m'a dit ce soir , mais y avait personne !

du grand art de journaliste très partial !


myriam 14/10/2010 20:53


j'ai vu sur France 3 le reportage qui fait suite au rassemblement devant le parvis de l'hopital. Je trouve scandaleux, qu'il ne parlent pas de la demande de preuve de 18 mois. Il ne parle pas non
plus que depuis le mois de janvier, l'activité a augmentée de plus de 300%. Que la population du mantois a besoin de ce centre. Je commence à croire que les médias sont manipulé et qu'ils là pour
induire en erreur les téléspectateurs. En plus le directeur qui a été entendu pas les journalistes, dit qu'il n'arrivait pas à recruter des médecins, ce qui est faux. Bref apparement, les dés sont
joués !!!!!!! Que faire ?


fabienne 13/10/2010 16:57


JE JE JE JE JE ..
le pouvoir d'un directeur tout puissant d'une ARS ...
écoeurant, révoltant, méprisant et mensonger...
vite une réponse !
tous demain devant à 13H l'hôpital