Dernières nouvelles - 17 mars 2011

Publié le par coeur.hopital.mantes

Bonjour à toutes et à tous,
 
Comme annoncé hier, nous avons donc reçu la réponse du chef de cabinet de la Présidence de La République ainsi que le voeu voté par la municipalité de Septeuil (nous en sommes donc à 17 voeux) et les soutiens des élus de Fontenay Saint-Père et de la maire - au nom du Conseil municipal - de Perdreauville.
 
Il nous est revenu un peu plus de 100 signatures de pétition par la boite postale, ce qui porte notre nombre de signatures à 17.633 (16.835 "papier" et 798 "Internet en ligne").
 
Pour ce qui concerne les carte-pétitions Sarkozy, elles sont à nouveau épuisées (3.250 sont pratiquement parties depuis le 20 janvier) et nous regardons pour un retirage.
 
Vous trouverez également l'intervention de Joëlle Manant devant le Palais de Justice ainsi que divers coupures de presse.
 
Vous trouverez - enfin - les commentaires reçus de la part de membres du comité (François Banville sur la manifestation, Lahsen Zbayar sur la réunion, Fabienne Lauret sur le compte rendu de la réunion de lundi dernier)
 
Amicalement,

20110312InterventionJoelle

 

bonjour

en Pj des photos de la manifestation du 12mars à Mantes
je crois qu'on en attend d'autres...

j'ai eu au tel Jean Mallet, maire de Mézy, qui va proposer de voter une motion d'ici 15 jours dans son conseil municipal
Il va aussi essayer de discuter avec la maire d'Evecquemont, Ghislaine Senee
Etant élu régional (EE) il va relancer pour que le communiqué promis depuis 2 mois, arrive enfin ...

Je vais aussi contacter le maire de Flins, on ne sait jamais ...

lien pour le suivi sur le 2 avril : coordination nationale de défense des hopitaux de proximité
affiches, tracts et lieux

à la  dernière réunion IDF il semble qu'une place soit prévue pour  une intervention orale de notre comité le 2 avril à la Bastille

je renvoie le CR dans un autre mail

amicalement, Fabienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dumont 23/03/2011 13:48


Ceux qui disent de cesser de se battre ne sont que des bras cassés qui ne pourraient avoir que leurs yeux pour pleurer le jour où ils auront, soit eux-même soit leurs proches, un grave problème.