Brève dans l'Huma d'aujourd'hui 27 juillet

Publié le par coeur.hopital.mantes

"Points chauds" page 7

A peine ouvert, un service de l'hôpital de Mantes est menacé

Après plusieurs études sur les besoins de santé de la population du bassin de Mantes, dans les Yvelines, l'Agence régionale de l'hospitalisation avait autorisé l'implantation d'une salle de coronarographie en 2008. Le personnel recruté et formé, le service a pris vie au sein de l'hôpital de Mantes le 11 janvier 2010, complétant celui de cardiologie et de soins intensifs. Or, trois mois plus tard, le 11 mai, l'Agence régionale de santé a proposé de fermer le service au motif d'un nombre d'actes insuffisants ! Un comité de défense, Coeur à Mantes, s'est constitué, avec l'appui de nombreux élus, et a lancé une pétition pour empêcher cette décision.

Commenter cet article

NPA Val de Seine 29/07/2010 01:35


COMMUNIQUE du NPA Val de Seine (78):
Pour la réouverture du service d'urgences cardiaques à l'hôpital de Mantes

Cette fermeture brutale et stupéfiante au 1er juillet est un nouvel exemple de l'application de la loi Bachelot qui entérine la casse du service public de santé au profit des cliniques privées et
au détriment des personnels et des usagers.
Sous prétexte du nombre fatidique et arbitraire de 350 actes (dilatations) non atteints sur l'année prévue et pour ne laisser que 4 services de ce type sur le département au lieu de 6, l'Agence
Régionale de Santé, présidée par Claude Evin ancien ministre socialiste de la santé, n'hésite pas à brader un service très prometteur à qui il y a 6 mois elle avait autorisé un gros investissement
financier en matériel et personnel !
Les patients devront alors se rabattre sur les cliniques privées d'Evecquemont ou d'Evreux loin de 30 à 45mn pour les interventions, même si le service consultations continue, provoquant un
déséquilibre des offres de soins sur le secteur ouest du 78 et départements voisins. Où est alors la sécurité pour les patients ?
Le NPA est solidaire des personnels qui contestent cette décision et du Comité Coeur-hôpital- Mantes( coeur.hopital. mantes.over- blog.com) qui a obtenu en 3 jours plus de 1000 signatures de
pétition. Il est possible d'obtenir un délai d'essai de 18 mois de ce service.

Le NPA combat la loi "Bachelot" votée en 2009, ainsi que le plan "Hopital 2007" dont les effets de plus en plus dévastateurs pour les malades sont appliqués par les Agences Régionales de Santé:
dégradation des soins par les fermetures et la privatisation en cascade de services de santé publics et de proximité, que ce soient des maternités mais aussi, comme nous pouvons le constater, de
services tels que la cardiologie à Mantes.

Quant à l'aggravation des conditions de travail dans les services hospitaliers, elle aura malheureusement des conséquences sur la santé mentale et physique du personnel de santé.
La santé n'est pas une marchandise : mobilisation de tous pour obtenir la réouverture du service interventions cardiologie à Mantes!
http://npa.78. yvelines. over- blog.org/


section CGT centrale EDF Porcheville 28/07/2010 15:36


La section syndicale CGT de le centrale EDF de Porcheville s'associe à la démarche du comité de soutien qui vient de se créer sur le mantois et qui vient bousculer les choix des décideurs au
détriment des besoins de santé de la population. La section CGT a diffusé le tract pétition à l’ensemble des agents du site.

La santé n’est pas une marchandise !

Section syndicale CGT EDF Porcheville le 28 juillet 2010